• Pub Solsif
  • Pub Solsif

La Déclaration de perte ou de vol d’un document français

En cas de perte ou de vol de la carte nationale d’identité et/ou du passeport : une double déclaration aux autorités de police marocaines (commissariat de police de son lieu de résidence), puis auprès du consulat général de France à Casablanca, est nécessaire avant de pouvoir obtenir la délivrance de nouveaux documents.

En cas de perte ou de vol de votre permis de conduire français :

  • Si vous n’êtes pas résident au Maroc :
    La déclaration sera faite selon la même procédure. L’exemplaire qui vous sera remis vous tiendra lieu de permis de conduire pendant un délai de deux mois et vous servira à obtenir un duplicata du document égaré ou volé auprès de la Préfecture ayant établi l’original.
  • Si vous êtes résident au Maroc depuis plus d’un an :
    Vous devez être en possession d’un permis de conduire marocain. Seules les autorités marocaines sont compétentes pour l’échange de votre permis de conduire.

Si vous n’avez pas respecté la réglementation en vigueur d’échange du permis de conduire au bout d’un an de séjour et que vous perdez le permis français que vous avez conservé, ni les autorités marocaines, ni les autorités françaises ne pourront vous délivrer un duplicata et vous devrez repasser votre permis. En effet, les Préfectures en France ne sont pas habilitées à délivrer un duplicata de permis à une personne résidant sur le sol marocain et seule une attestation prouvant que le permis a bien été délivré par ses services, destinée aux autorités locales, pourra être établie (art. R 225-2 du code de la route Français).